FANDOM


Warning Attention SPOIL: Cet article contient des éléments sur les événements de l'aventure. Si vous suivez l'histoire et que vous ne souhaitez pas être spoilé(e), faites attention.
3211377033 1 2 4KL0g4NR

Kirito se connectant à SAO avec le Nerve Gear

Le Nerve Gear (ナーヴギア, Nāvugia?) est la deuxième génération de la technologie Full Dive créée par Akihiko Kayaba, sorti en Mai 2022.

Apparence Modifier

Il a la forme d'un casque de couleur gris/bleu, à l'arrière il y a un long fil noir qui descend. Il dispose également d'une batterie et d'une mémoire interne pour stocker les données du jeu. C'est grâce à cette mémoire que Kirito a gardé le programme de Yui après qu'elle se soit faite repér
D738649e-3380-4f5b-bef0-d3de93213918

Nerve Gear

ée par le Système Cardinal. 30% du poids du Nerve Gear est pris par la batterie interne.

Émetteurs-récepteursModifier

Les émetteurs-récepteurs micro-ondes à haute densité du Nerve Gear sont capables d'accéder au cerveau de l'utilisateur, ce qui lui permet d'envoyer de faux signaux aux cinq sens de l'utilisateur. Les émetteurs-récepteurs, non seulement bloquent toute transmission à partir du cerveau vers le corps, mais également à partir du corps vers le cerveau ; pendant l'utilisation, le joueur est totalement insensible au monde physique.

Connu de personne, sauf d'Akihiko Kayaba avant l'ouverture de Sword Art Online, les émetteurs-récepteurs du Nerve Gear possèdent assez de puissance pour faire frire le cerveau du joueur avec une rafale de micro-ondes, en utilisant la puissance de sa batterie interne, et le système d'exploitation de l'ONC a été programmé pour le faire si les points de vie du joueur tombent à zéro.

Le Nerve Gear est équipé d'un processeur central de semi-conducteur de diamant de nouvelle génération.

Chronologie canon Modifier

Au moment de la version bêta, deux cent mille joueurs possédaient le Nerve Gear. La moitié d'entre eux ont postulé pour jouer à la bêta, tandis que seulement 1 000 joueurs ont été sélectionné pour y participer.

Après l'incident de Sword Art Online, la société responsable de la fabrication du Nerve Gear, Argus, a fait faillite et la plupart des utilisateurs utilisent à la place l'AmuSphere de la compagnie RECT qui est nettement moins puissant que le Nerve Gear et est donc incapable de griller le cerveau d'un joueur.

Kirito est l'un des rares joueurs de VRMMO qui a utilisé un Nerve Gear même après l'incident SAO, si cela est probablement dû à des contraintes de temps et d'argent pour obtenir un AmuSphere pour sauver Asuna dans ALfheim Online. Finalement, même Kazuto est passé à l'utilisation d'un AmuSphere après l'incident ALO.

Après l'incident SAO, les systèmes Nerve Gear ont été saisis et détruits conformément à l'article 121 du Code de procédure pénale japonais.

Même si le Nerve Gear est considéré comme obsolète, sa technologie de base a été utilisée pour développer d'autres dispositifs VR, tels que le Médicuboïd et le Soul Translator.

Utilisation Modifier

Pour utiliser le NerveGear, le joueur doit :

  1. Mettre le jeu dans le casque.
  2. Mettre le casque sur sa tête.
  3. Brancher le casque directement sur la prise ethernet de son routeur.
  4. Se mettre dans une position confortable pour jouer (être allongé sur un lit est le plus conseillé).
  5. Et enfin, prononcer les mots "Link Start".

Utilisateurs connus Modifier

Anecdotes Modifier

  • Grâce à des micros-ondes, le Nerve Gear peut même savoir à quoi ressemble le véritable visage du joueur. 
  • Dans la série Accel World, écrite par le même auteur que Sword Art Online, le volume 4, chapitre 8, mentionne une machine de réalité virtuelle anonyme dont le contexte est similaire à celui du Nerve Gear. L'épisode 22 de l'adaptation anime de la série montre la machine sans nom comme un Nerve Gear.
  • Kazuto et Gabriel Miller sont deux des rares personnes qui possèdent encore un Nerve Gear après l'incident de SAO. Kazuto a pu garder son matériel en raison des négociations avec Seijirou Kikuoka pour le laisser le garder même si toutes les copies du Nerve Gear étaient destinées à être détruites.

Informations complémentaires Modifier

  • L'informations comme quoi les Nerve Gear sont détruit conformément à l'article 121 du Code de procédure pénale japonais, provient d'un tweet de Reki Kawahara. (Voir le tweet)