FANDOM


Warning Attention SPOIL: Cet article contient des éléments sur les événements de l'aventure. Si vous suivez l'histoire et que vous ne souhaitez pas être spoilé(e), faites attention.
RelationIcon

Quinella (クィネラ, Kuinera) est la souveraine de l'Underworld et également le plus haut administrateur de l’Église de l'Axiome.

Apparence Modifier

Quinella est une magnifique femme possédant de longs cheveux argentés ainsi que des yeux de la même couleur reflétant toutes les couleurs prismatiques. Elle est, la plupart du temps, dénudée ou porte des vêtements très légers.

Contexte Modifier

>>> A VENIR <<<

Chronologie Modifier

Quinella est née 350 ans avant que Kirito entre dans l'Underworld pour la seconde fois. Elle est issue d'un mariage politique entre des familles nobles très puissantes à cette époque. Son père était le seigneur en charge de la ville de Centoria, et était celui qui a instauré les Tâches Sacrées. Pour maintenir le pouvoir dans la famille, il la créa et lui décerna une nouvelle tâche sacrée: la recherche sur les arts sacrés.

Au fil de ses études, Quinella découvrit de nouveaux arts sacrés que les autres résidents d'Underworld n'avaient jamais rencontré. En étudiant les significations des mots utilisés dans les commandements, elle a pu former le premier commandement offensif, la "flèche thermique", ce qui lui permit de découvrir que tuer tout autre être vivant augmentait les statistiques de la personne; suite à cette découverte, elle se mit à s'évader tous les soirs de son domicile afin de chasser les animaux à proximité. Ceci lui permit d'augmenter ses statistiques à un rythme incroyable.

Profitant de ses connaissances, Quinella fit ensuite croire aux gens qu'elle était douée par des dieux, et continua en commençant à créer la cathédrale centrale, et avec elle, l'Église de l'Axiome. Elle créa également le système féodal dans l'Underworld en transformant les seigneurs en nobles et en créant ainsi une structure pour contrôler l'ensemble de ce monde. Quinella plaça aussi une restriction imposée, au nom de l'Église de l'Axiome portant sur l'abaissement des statistiques de vie des êtres vivants dans le but d'empêcher d'autres humains d'élever leurs niveaux d'autorité de la façon dont elle l'avait elle-même fait précédemment.

Au fur et à mesure que le pouvoir de Quinella grandissait, la tour de la cathédrale s'élevait aussi. À partir d'un certain moment, elle ne s'est plus montrée à ceux du monde et s'est immergée purement dans l'analyse des Arts Sacrés pour transcender la limite ultime fixée sur sa "vie". Elle est devenue anxieuse parce que, malgré tout son pouvoir, sa vie continuait à baisser et il n'y avait rien qu'elle puisse faire à ce propos, jusqu'au jour où, elle était sur le point de mourir, elle a réussi à trouver une commande lui permettant de voir la liste de toutes les commandes accessibles dans l'Underworld, au bas de laquelle se trouvait celle qui a élevé son niveau d'autorité de contrôle du système au maximum et s'est accordé les pouvoirs qui étaient réservés uniquement au système Cardinal, y compris la manipulation du terrain, la génération d'objets et même la manipulation de la durabilité des unités dynamiques, y compris les humains.

Quinella a immédiatement utilisé ses nouveaux pouvoirs pour restaurer complètement sa propre vie, enrayer sa dégénérescence naturelle et retrouver son ancienne apparence de ses années de jeunesse. Cependant, Quinella n'était pas encore satisfaite. Elle ne pouvait pas permettre l'existence d'un niveau d'autorité égal au sien (le système cardinal). Tout en essayant témérairement de déchiffrer la syntaxe complexe des commandes au niveau du superviseur via une liste de références créée pour les employés de Rath , elle conçut un vaste commandement compliqué dans l'espoir de voler les pouvoirs du système cardinal. Cependant, elle commit une seule et unique erreur, mais cela fut suffisant pour brûler une partie de sa propre "Fluctlight".

Réveillée seulement après une journée entière de sommeil suite à avoir récité le commandement, Quinella n'a pas vieilli, n'a pas besoin de manger ou de boire, mais elle a hérité du seul désir du système cardinal, réguler le monde. mais elle est allée plus loin que le système cardinal. dans la régulation du monde. Elle voulait garder l'Empire Humain semblable pour l'éternité, mais pour atteindre cet objectif, elle devait prendre le contrôle du facteur le plus imprévisible du monde, les résidents.

Quinella prit diverses mesures pour restreindre la vie des résidents. Premièrement, elle a proclamé un seul édit pour diviser l'empire humain en quatre empires et a fait des quatre grands nobles de l'âge les empereurs des nouveaux empires. Elle a ensuite utilisé ses pouvoirs de superviseur pour créer instantanément le "mur immortel" qui séparait les empires, créant ainsi une barrière physique qui limitait les déplacements des résidents. Elle a également créé divers autres obstacles dans les régions les plus reculées de l'Empire Humain où des pionniers avaient fondé de nouveaux villages. Ceux-ci comprenaient des barrières physiques telles que le Gigas Cedar , et des barrières psychologiques telles que les "cloches du temps", qui ne pouvaient être entendues qu'à une certaine distance au sein d'une ville ou d'un village.

Cependant, Quinella a hérité de deux instructions du système cardinal. Alors que le processus principal était chargé de réguler le monde, un sous-processus distinct était chargé d'effectuer des corrections d'erreurs sur le processus principal. Le processus principal contrôlait le corps de Quinella la plupart du temps, mais chaque fois que la conscience de Quinella se relâchait, le sous-processus pouvait flotter jusqu'à la surface du processus de pensée. Le sous-processus a considéré le processus principal, Quinella, comme une erreur majeure, car le système cardinal n'était pas supposé affecter directement les humains. Par conséquent, ce système a essayé de provoquer la mort de Quinella plusieurs fois, mais a échoué à cause de Quinella qui à ce moment-là, reprenait le contrôle de son corps.

Ayant réalisé que le sous-processus était devenu une menace pour elle, Quinella chercha un moyen de le garder enfermé en elle-même. Remarquant que le sous-processus ne pouvait prendre le contrôle de son corps que pendant les périodes de détresse émotionnelle, Quinella décida de geler ses émotions pour rester maître de son corps en tout temps. À ce jour, elle avait enlevé des résidents de l'Underworld qui avaient brisé l'Index Tabou et utilisé ces captifs comme sujets de test pour expérimenter les commandes de modification de "Fluctlight" appelées "Rituel de Synthèse". Grâce à ces expériences inhumaines, elle pût tester quelles parties de la "Fluctlight" devaient être modifiées pour changer la mémoire, les schémas de pensée, les émotions, etc. Ayant testé ce rituel assez longtemps, Quinella a appliqué le rituel sur elle-même et a réussi à bloquer les émotions qui étaient la cause de ses troubles: la peur, la colère, etc.

À l'approche de 150 ans, Quinella a remarqué une anomalie en elle-même. Divers incidents, de la perte de connaissance, à l'impossibilité de se rappeler de souvenirs récents et même de se rappeler des commandes de l'Art Sacré qu'elle aurait dû mémoriser parfaitement, lui étaient récurrents. En examinant sa propre "Fluctlight", Quinella fut choquée de découvrir que la capacité de mémoire de sa "Fluctlight" avait atteint sa limite à son insu. En raison de cette nouvelle limite sur son existence qui ne pouvait pas être contrôlée comme la vie, Quinella chercha un moyen de résoudre ce problème Ainsi, elle a conçu un plan sournois pour surmonter la limite de mémoire sur sa "Fluctlight" en détournant la "Fluctlight" d'une autre personne qui avait beaucoup de capacité de mémoire et en utilisant la dite victime.

À l'époque, une religieuse de 10 ans étudiait les arts sacrés aux niveaux inférieurs de la cathédrale centrale en raison de son autorité de contrôle du système supérieure à la moyenne. Quinella a choisi cette religieuse pour être la roue de secours de ses souvenirs. Alors elle invita la religieuse au dernier étage de la cathédrale. Là, Quinella réussit à écraser la "Fluctlight" de la nonne avec ses propres processus de pensée et de souvenirs. Cependant, un problème imprévu est survenu. Après que le rituel de synthèse, utilisé pour copier l'âme de Quinella sur la "Fluctlight" de la nonne, fut achevé et que les deux femmes se soit réveillées en même temps, elles réalisèrent qu'elles étaient des êtres identiques, ce qui provoqua la décomposition de leurs "Fluctlights" en raison du choc causé par cette réalisation.

Cependant, la "Fluctlight" de la religieuse fut la première à s'effondrer, permettant au sous-processus de Cardinal , d'être transféré au corps de la religieuse lors du rituel et ainsi de prendre le contrôle du corps de la religieuse. À ce moment-là, il se reconnu en tant qu'Administrateur dans le corps ainsi qu'également Administrateur dans le corps de Quinella ce qui permis à leurs "Fluctlights" de cesser de tomber en panne.

À ce moment là, Cardinal a saisi l'oportunité et a utilisé des Arts sacrés de haut niveau contre Quinella. La première attaque a magnifiquement atteint sa cible s'en est suivi un magnifique combat à mort avec d'immenses éclairs, de tourbillons d'enfers et de dagues de glace. Comme les capacités de Quinella et de Cardinal étaient exactement les mêmes, Cardinal gagna la bataille, car il avait attaqué en premier. Alors que le combat touchait à sa fin, Quinella réalisa une différence décisive entre elle et Cardinal. Elle a immédiatement utilisé une commande pour transformer un des objets hautement prioritaires dans la pièce en arme, puis une commande qui empêchait l'utilisation des commandes du système dans la pièce. Bien que Cardinal ait elle aussi réussi à générer une telle arme, elle fut désavantagée en raison du contrôle d'un objet dont la taille différait de celle du corps qu'elle avait auparavant. Après deux ou trois coups, Cardinal a dû se replier. Quinella a ordonné de la chasser, cependant, Cardinal a utilisé un art sacré qui lui permettant de se retirer dans la Grande Bibliothèque et d'y verrouiller les portes. Comme déverrouiller la porte de l'extérieur nécessitait un rituel fastidieux, Quinella fut distraite assez longtemps pour que Cardinal finisse de chanter une commande qui détruisit la porte.

Par la suite, Quinella dut effacer ses plus récents souvenirs périphériques pour s'assurer qu'elle avait au moins un minimum de mémoire libre et passa la plus grande partie de la journée couchée les yeux fermés pour minimiser la quantité de nouveaux souvenirs enregistrés. Quinella s'est également assuré une protection en utilisant le rituel de synthèse sur ses anciens sujets de test, les personnes arrêtées pour avoir brisé l'index Taboo et, plus tard, les gagnants du tournoi des "Quatres Empires" , les transformant en des Chevaliers Intègres absolument loyaux . Dès lors, ayant délégué la plupart de ses tâches à ses subordonnés, Quinella ne se leva de son lit qu'à des heures précises pour vérifier la gestion du monde.